Free delivery for any order of 18 bottles or more.

Richard Réthoré

Richard Réthoré

Le Point - Publié le 

Vignoble de la Mineraie 
Saint-nicolas-de-bourgueil

Richard Réthoré du Vignoble de la Mineraie en saint-nicolas-de-bourgueil.
Richard Réthoré du Vignoble de la Mineraie en saint-nicolas-de-bourgueil. © Louise Oligny
Par 
"Je suis venu en stage ici, dans le village. J'y ai rencontré ma femme, Catherine, et je suis resté. Je ne suis pas d'ici, mais de Faye-d'Anjou. Au début, on ne savait pas où on allait. J'ai repris 2,5 hectares de vignes que mon beau-père nous a donnés en fermage, puis 7 à 8 hectares, et en 1999 j'ai repris la totalité. Ça a été très dur, car on a été obligés de tout refaire, le chai n'était pas aux normes, il a fallu tout casser. On s'est dit : on va repartir de zéro, et on a construit ce nouveau bâtiment. On finit de le payer ce mois-ci. On est dans la même barque, si on ne se sent pas soutenu, on arrête tout. Du coup, on va faire un agrandissement pour le matériel. Comme on a un fils, Quentin, qui a 15 ans et qui a l'air passionné, on va construire pour lui. On fait 30 % de notre volume aux particuliers et aux restaurateurs, un peu de cavistes. Tout le reste est vendu à plusieurs négociants. On fait tellement de travail en vert sur la vigne, on pousse la maturité... On m'a toujours dit que le bon vin se faisait dans les vignes, et j'ai la réputation d'être un peu maniaque. Quand on arrive à avoir du volume en bouche, avec du fruit et de la fraîcheur, alors on sait faire du vin..."